Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/christintc/www/config/ecran_securite.php on line 283
19h16 - tentatives

"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

OBJETS/CRÉATIONS

IMAGES / COLLAGES

19h16

lundi 5 janvier 2015, par Christine Jeanney

À l’angle que fait le mur avec la place de parking, une boite de carton violet, son ossature écrasée à chaque coin et l’image d’une poupée blonde, déformée, souriante sous sa mâchoire pliée. Un sac plastique en haut de l’arbre, fixé à ses branches les plus fines, bat sous le vent, ressemble à un singe noir et perclus de fatigue à la tête inversée, ballante. Rentrer sous la lumière si forte qu’elle sature les couleurs. Le support au centre du rond-point, vide des géraniums qui l’occupent l’été, rugit. D’un rouge si puissant qu’on oublie son métal planté froid dans le vert. On voit une mâchoire, corrosive, ardente. C’est la mâchoire du monde, elle est ici, juste au bout de ma rue. Elle ferait fondre ceux qui s’approcheraient. À un autre moment, la lumière concentrée sur la lune (il faisait nuit) se dédoublait sur la vitre et je voyais deux lunes se refléter, se superposer, se disjoindre. Un pas à faire pour qu’elles se retrouvent ou se quittent, à la même hauteur, embrasées, brûlantes, juste au-dessus de moi, chacune gênée de sa compagne, et différente. Le monde possède une mâchoire et deux lunes pour dérouter.

.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.