"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

DANS LES OREILLES

l’écoute oblique

écoute oblique toute [de 1 à 10]

vendredi 27 février 2015, par Christine Jeanney

Pause au bout de 10, les chiffres ronds sont maléfiques / Appel d’air / Trouver du sens chez ce qu’une femme (VW) écrit en 1929 / Y trouver le sens de soi aujourd’hui 2015 / Pause pose dans l’écoute et l’attente / Ce qu’on offre et à qui et l’enjeu au-delà de la figure de style de la figure sociale du geste à l’intention du reflet dont on voudrait qu’il prenne telle tessiture ou bien telle autre / on ne peut jamais offrir que soi, sans majuscule / Accepter sa voix / Ne pas être dans la démarcation, car la démarcation indique qu’un lieu prend plus de place qu’un autre lieu, et que c’est contre lui qu’on lutte, rétrécissement, au lieu de regarder plus loin que la montagne / Rétrécissement ou déballage / L’endroit depuis lequel on parle, pas d’autre question à poser, lequel est-ce / Et la chaise pour s’asseoir, est-elle couverte de velours, branlante ou n’a-t-elle aucune importance, chercher bien / Ce qui est relié et qui tombe / tombe tombe tombe / Compréhensible, tuyau crevé de ce qui est compréhensible parmi tout ce qu’on offre entend écoute / Pyramidal à contourner, il n’y a rien en haut, les petites voix qui comptent le plus sont toutes en bas, même les grandes / on pourrait mettre autour de ses bras des dentelles, certains y croient, mais les bras nus c’est mieux pour la lessive / et pas seulement l’interne / Le dire à voix haute, au cas où / Et dans le dire, un non / un Nom / et Ralentir / le ralentir évite que la gangrène gagne.


Ci-dessous les 10 premières écoutes obliques à la suite, dans l’ordre chronologique :

à voix haute quelqu’un (1)


au milieu des prouesses (2)


ne pas revenir en arrière ni se relire (3)


deux ordres stricts d’être borné (4)


même les gens (5)


comme les chiens attendent (6)


il n’y a pas de "peut-être" (7)


contre le livre moitié ouvert (8)


pas le temps d’écouter les voix sales (9)


la la la quand il ne savait plus les paroles (10)



.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.