"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[journal du rat]

09-04-2011 pales

jeudi 1er novembre 2012, par Christine Jeanney

jour _ ventilez, ventilez, il en restera toujours quelque chose

nuit _ du vent de l’air sans partage, l’avaler dru, qu’il se déploie comme toile, voile de bateau peiné, ai grimpé aux amarres et traversé les garde-rats sans m’arrêter, vos boucliers sont inutiles, nous les rats savons prendre la mer où qu’elle se trouve

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.