"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES DU MOMENT //

[journalier]

journalier 09 04 15 / "pourtant tu chantes"

jeudi 9 avril 2015, par Christine Jeanney


- « Vieillir. Pas mal écrit sur mes vieux, de l’extérieur. Maintenant, travailler mon vieillir, du dedans. Cela aidera peut-être un peu. »
(Antoine Emaz, Cuisine)
- Un vélo passe, puis deux adolescentes, un air de Mozart à la guitare électrique, la reine de la nuit, c’est leur sonnerie de téléphone.
- Des tondeuses, impacts de ballons, des frottements de brosse chez les voisins, hiptan ouiiiii d’enfants, marteaux lointains, moteurs crescendo decrescendo et parfois plus forts qu’eux les oiseaux.
- Sur le cheminx4 (car fait quatre fois par jour), vu une bille de bitume, deux lignes blanches parallèles estompées dans le bleu, une mâchoire verte grande ouverte et tissée au pied d’une haie, une feuille orange en forme d’aile de papillon. Ça frotte de plus belle à côté. Ou bien ça ponce, le bois doit être clair maintenant et sentir bon.
- La mousse sur les poignées de bakélite était blanche et moirée, quand on regardait de plus près c’était l’infinité des tailles qui étonnait, de petites sphères collées ensemble sans suivre de règle, du moins c’est ce qu’on croit, il y a sûrement une équation mathématique qui explique cet ordre là, pourquoi la bulle la plus grosse attire à elle les plus petites sans les manger. Un jour j’écrirai les gestes du ménage et rien qu’eux, le soleil qui entre dans le produit vaisselle, chaque cercle singulier, bombé, les reflets parme dans les rebonds de l’eau, l’évier.
- Un possible éludé.
- Un "cœur charitable".
- Un bus pour ceux qui sentent mauvais. Ah, c’est goûteux ce détail : "conducteur de bus et élu du Front national". Parfois je rêve à des sous-titres obligatoires. Que derrière la mention Front national, ou les lettres FN, on ajoute d’office et à chaque occurrence un bref rappel de l’historique de ce parti, de sa genèse, ou quelques anecdotes, le bal d’Olympia par exemple (pas l’Olympia des Contes d’Hoffmann, une autre, de plus triste figure). Ce serait un peu plus long à écrire, forcément. À lire aussi bien sûr. Sans doute à cause de ça, du manque de temps, on se contente de mettre FN en pensant que tout le monde comprend. Mais je vieillis, j’attrape de petites manies, des maniaqueries, j’aimerais mieux qu’on précise.
- Deux chiens se répondent en rythme alterné, une bossa nova.
- Dix neuf, vingt, comptent les fillettes, elles sautent à la corde.
- Relu beaucoup, tenter beaucoup de lire à voix haute l’extrait, vingt-trois, vingt-quatre, hop, un saut encore (pendant que les photos abyssent et que s’avance la montagne violette, oh comme elle était vaillante la petite chèvre).






.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.