"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

MAINTENANT

[tentatives du moment]

[journalier]

journalier 19 04 15 / des colonnes

dimanche 19 avril 2015, par Christine Jeanney


- Rythme, entendre, écouter. Le rythme du repos, celui de l’écrire, rythmes larges. Celui du quotidien, sortes de rythmes accessoires et particuliers, incontournables. Des colonnes au milieu d’un parvis et on en fait le tour, une promenade obligatoire. Parfois les bas-côtés bas-reliefs, herbes et structures, font comme une note fuyante qu’on voudrait suivre, mais fugace, impressions, pas le temps d’y prêter attention, ou trop de temps, on se perdrait, le rythme court, le rythme qui s’essouffle.
- Rythme des cris d’oiseaux, jamais ne se fatiguent. Une bergeronnette, œil blanchi face de lune. La queue droite rétablit l’équilibre, patte d’une seconde à l’autre, son rythme plus léger que l’air.
- Rythme des nouvelles mauvaises, entends-tu, bateaux en perdition, obscurantisme, torrents de boue.
On ne peut décidément convaincre que les déjà-convaincus du danger de la boue obscure. Les autres se justifient de déverser la terre humide sur un campement qui gêne. Et d’autres, pires, usent des vies comme on use du matériel, l’indifférence supprime celles qui ne rapportent pas, ou plus assez. Et nous parfois, lointains, nouvelles terribles puis nouvelles familiales des dimanches tranquilles. Les parois qui séparent de ce qui meurt sont très épaisses. Ou fines.
- Rythme du bouclier à lever-protection, à baisser-émotion, le moment à choisir. Les portes qu’il faut fermer, obligatoires, on serait piétinés sinon. Mais toutes les autres à ouvrir, toutes les autres, elles sont si grandes que l’obscur torrent et la boue pourraient en être pulvérisés, non ? Parfois j’y crois, d’une croyance enfantine, une bergeronnette passe, sa face de lune et l’œil blanchi tournés vers l’idéal.

(toujours finir par faire bouger les peurs, surveiller celles qui restent, les dire)



.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.