"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

TENTATIVES PONCTUELLES //

[journal du rat]

27-04-2011 vous êtes ici

samedi 3 novembre 2012, par Christine Jeanney

jour _ se repérer dans le dédale des lignes et passer la frontière, tenir le nord, viser le cap ; les noeuds des villes sont rouges et la terre se déplie jusqu’aux bords, ensuite c’est l’inconnu mouillé de pluie ou creusé de tunnels, on avance

nuit _ rêve d’une étendue d’eau, suis sur la berge, vaguelettes au pied des escaliers et lumières aux sommets d’un pays étranger, mais les cloches sonnent dans ma langue

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.