"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES DE LIEUX //

lieu // ateliers d’écriture (Todolistes)

Todolistes au lycée Chartier avec Kiki, Gwendoline, M M (élèves de Seconde) & Isabelle et Valérie

lundi 30 mai 2016, par Christine Jeanney



( pour la présentation de la séance lire cet article)
écritures de Todolistes à partir de ces deux tomes
 :



volume 1 et volume 2

(→ disponibles chez Publienet. au prix démoniaque de 5,99€ chacun,

ce qui entre dans la rubrique
"POUR ME SOUTENIR !")







- Se demander ce qu’il y avait avant toute cette eau entre ces arbres. Etait-ce un simple trou béant au milieu d’un autre ? L’eau était-elle venue dans cette impasse afin d’achever son voyage ? Je lui demanderai
- Inventer
- S’échapper , peut-être l’une des raisons de sa présence ici au milieu d’êtres qui, eux, ne termineront jamais leur voyage si personne ne les en empêche. Peut-être est-elle venue les accompagner dans leur solitude commune. Je lui demanderai
- Partir ? L’eau n peut pas, peut-être que ce lieu signifie le non-retour une fois dans l’impasse. Dans ce cas, n’y a-t-il pas un courant invisible qui emmène cette eau vers un endroit dont nous ignorons la localisation. Un jardin secret pour la nature, une eau calme peut cacher sa propre souffrance.

Mazier Kiki




- Je suis relié, comme attaché et menotté mais avec une liberté limité. Quelques dangers m’envahissent, malgré cela je m’efforce de vivre. Des conflits m’affaiblissent mais je reste en vie
- Ils me font du mal, ils me poignardent, coupent mon souffle et me traverse pour me détruire petit à petit, afin de m’avoir
- Je suis la France, je suis l’Allemagne, je suis la Grèce, je suis tout ça à la fois mais je suis aussi autre chose
- Peut-être suis-je un code secret !?

Gwendoline Gersan




- Qui a abandonné ses affaires ici ?
- Est-ce un Rom ? Ou bien une femme ?
- D’où vient-il ?
- Où va-t-il ? Pour quelles raisons est-il ici ?

M M


— - (les enseignantes, elles aussi, ont todolisté !) ---



- On en a plein les pattes, 22km, il nous a fait crapahuter toute la journée.
- Éloignez-vous les filles, l’odeur est insupportable ; au moins il ne transpire pas de la tête.
- Où est-il parti ? J’espère qu’il va prendre une douche.
- Ça m’étonnerait, il n’a pas ses affaires de toilette, il m’a posé là sans aucune considération et je suis obligé de supporter vos effluves malodorantes.

Isabelle A




- C’est calme ! Enfin plus d’élèves, de bavardages, de sonneries. Tranquille, de vraies vacances. Le vide.
- Je m’ennuie. J’ai longé la passerelle trois fois. J’ai nagé de la plage à la maison. De la maison à la plage aussi. Je m’ennuie.
- Pas de vent. Pas de vagues. Le temps d s’étire.
- Vite, reprendre le bateau, le bus, l’avion, pour retrouver les sonneries, les bavardages, les élèves.

Valérie F


.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.