"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES DU MOMENT //

[journalier]

journalier 23 09 16 / de la semaine cheval

vendredi 23 septembre 2016, par Christine Jeanney



semaine de fabrication(s) multiples :
- il y a les BoulVersées, les DéVersées et les TraVersées qui prennent corps, pour venir rencontrer les ContreVersées un jour (ça a l’air obscur dit comme ça, mais c’est vrai)
- il y a Y.O.D.L.T. qui se donne un coup de coude pour remonter sur le plan de travail (ça a l’air complètement incompréhensible dit comme ça, c’est malgré tout réel)
- un papillon se prépare à entrer dans la maison[s]témoin (ça peut sembler incongru, c’est pourtant véridique)
- il y a les petites notes prises sur supports multiples (papiers, dictaphone, post-its) qu’il faut que je rassemble pour les petites cosmogonies
- il y a une toupie à fabriquer (et comment procéder) (après avoir consulté les modes d’emploi très sérieusement avant de ne pas les suivre)
- il y a les tomates farcies qui cuisent dans le four (ça a l’air simple, ça l’est)
il y a des semaines qui ressemblent à des chevaux, nerveux, puissants, inquiets, imprévisibles, mais qui s’arrêtent pour manger l’herbe, qui semblent calmes, si ce n’est cette sorte d’éternuement en lettres qui roulent, l’air qui s’échappe des naseaux et des lèvres brutalement, c’est comme s’ils fabriquaient de l’air neuf, de l’air qui dérange, et on en reçoit une bouffée, une tension, on voudrait détaler avec eux, être en alerte, comme eux, c’est vrai




.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.