"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

TENTATIVES PONCTUELLES //

[journal du rat]

20-05-2011 horirazon

samedi 3 novembre 2012, par Christine Jeanney

jour _ me sens coiffe royale l’espace d’un instant, mais c’est un leurre, juste une bestiole figée sur une reproduction de plâtre, soyons lucide

nuit _ me souviens, nous sommes arrivés des broussailles parce qu’il y avait du feu, nous avons évité vos doigts vos jambes vos hurlements, avons volé des os, un peu de viande autour et nous sommes cachés, repus et attentifs, vous construisiez des tours, des routes et des pièges, vous chantiez, vous frappiez le sol de vos bâtons, brutalement, vous étiez laids et téméraires, les plus fous d’entre vous racontaient des histoires alors nous sommes restés

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.