"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

en ce moment

[journalier]

journalier 11 02 19 - "les jeunes gens bien élevés aimeront à s’occuper de choses utiles"

lundi 11 février 2019, par C Jeanney



- ronron de l’engin de travaux au loin, bip de recul, oiseau en trille, chocs de métal, voix, une femme ton interrogatif, mouettes qui se font écho l’une l’autre, pas sur les pavés, craquements, graviers qu’on presse, le son dehors est un mille-feuilles de tout en même temps
- l’écriture ordonne l’arrivée des sons l’un après l’autre mais l’oreille les reçoit tous d’un coup
- la simultanéité reste dans l’angle mort
- un jeune sculpteur dit que chaque matin il doit nourrir et arroser ses statues, car il a décidé de sculpter du vivant
- une photocopieuse dans la rue, traînée poussée par deux hommes sur le trottoir (ils la sortent peut-être du musée, je n’ai pas vu, je ne vois pas davantage où ils l’emmènent), elle trébuche, les secousses des pavés, son tiroir menace de glisser, un des hommes le repousse d’une main et rectifie la trajectoire de la machine de l’autre, la force à avancer à coups de hanche, elle a photocopié des descriptifs et des reproductions de toiles, un dessin de van dongen, des pointes de flèche, des invitations pour vernissages, une amphore espagnole pêchée au large, des gisants, un cœur de dentelle, le marteau d’un juge du xvii siècle, c’est beaucoup de travail, les images qu’elle a fait sortir d’elle sont ordonnées chronologiquement selon le temps de leur sortie mais pas selon le temps de leur existence, ce sont des trouvailles simultanées peut-être, un mille-feuilles d’ordres possibles en désordre, sans compter le mille-feuilles de sons les accompagnant toutes et qu’on ne peut pas entendre
- le mille-feuilles de sons et de temps est aussi un mille-feuilles de gestes et d’intentions (les petites intentions de nuire y prennent beaucoup de place, grossissent, et la médiocrité engendre la médiocrité)
- ensuite il y a la question du vocabulaire inversé, par exemple quand on dit bienvenue et que cela veut dire va-t’en
- je cherche le mot inversion dans gallica
je tombe sur une planche humoristique de 1850
"les hommes apprendront à soigner les enfants"
"les femmes feront les affaires et s’occuperont de politique"

(une planche destinée à faire rire, dans la catégorie estampe satirique)
- c’est beaucoup de travail de repérer les graines
- la biologie aussi regarde de travers
(ce mille-feuilles fait de mille et mille feuilles est bien encombré je pense)
(ordonner pour traquer le nocif est un début possible)



.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.