"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

en ce moment

[journalier]

journalier 25 03 19 - politique pour une fois

lundi 25 mars 2019, par C Jeanney



- "Je lui souhaite un prompt rétablissement, et peut-être une forme de sagesse"
il n’y a rien à espérer de qui ne saisit pas à quel point c’est violent, méprisant, humiliant
(et ceux pris du frisson de la légalité qui disent qu’elle n’avait qu’à être ailleurs puisqu’être là était interdit, d’accord, c’était interdit, qu’on lui dresse une contravention, lorsqu’une voiture se gare sur un passage clouté, on n’attend pas que revienne son conducteur pour lui donner des coups de matraques, faire respecter la loi c’est agir en civilisé)
- hypothèse : soit il ne réfléchit pas avant de déclarer "je lui souhaite une forme de sagesse", et c’est sa nature paternaliste, étanche, rigide, incapable d’empathie et de décentrement qui apparaît avec naturel
soit il a réfléchi, et c’est une caresse envers tout ce qui prône l’ordre avant toute pensée un tant soit peu divergeante, la droite droite dans ses bottes, son moteur
- problème : son emploi, son rôle, tout comme on demande à un boulanger de faire du pain, c’est d’emmener avec lui, de rassembler, d’apaiser, de veiller à ce qu’il n’y ait pas de violences ni d’affrontements
avec ce genre de phrases humiliantes, il "ne se tient pas"
soit il se laisse aller à ses penchants
soit il accentue le bouillonnement éruptif pour brandir l’étendard de moi-ou-le-chaos
- il y a toujours l’hypothèse qu’il soit fou comme dit Lordon, ce qui vient à l’esprit quand on a étudié toutes les autres possibilités dixit Sherlock Holmes
- aussi l’idée qu’il soit une intelligence artificielle comme dit le philosophe Cespedes, une sorte de prouesse technique et algorithmique qui fait sn error dès que la compréhension humaine lui fait défaut
- ou bien il prépare son futur comme dit je ne sais plus qui, car sociologiquement, s’il n’est pas réélu et s’il veut être embauché plus tard dans les cercles qui l’intéressent (il est encore jeune), il faut bien qu’il montre de quel côté de l’humanité il se place, c’est-à-dire du côté de celle des décideurs, des gagneurs aux victoires ratatinées en forme de rolex et de porsche (à ce propos, historiquement, c’est bien de se documenter sur ferdinand p et hugo boss, ces chantres de la réussite guidant le peuple vers la mort)
- en tout cas, il ne faut pas être grand clerc, seulement prolo ou fils ou fille de prolos, pour mesurer l’irrespect et l’humiliation d’une telle phrase, et le degré de violence qu’elle contient, qu’elle assène, qu’elle fait proliférer
dire à une femme âgée et militante pour la paix, pour les droits humains, l’égalité et la justice (tous ces mots aux frontons de nos institutions) qu’il lui faudrait plus de sagesse est unbelievable
- sérieusement, si depuis le néolithique à jusqu’ici, les humains avaient été "sages", nous serions tous en amour devant le chef le plus musclé porteur de la plus grosse massue, cette "sagesse" là, c’est le progrès humain en miettes
- un monde où celle qui porte le drapeaux de la paix se retrouve avec le crâne fracturé, ça devrait nous faire réfléchir : où est la guerre, et qui la porte
- sur ce, je retourne faire ce que je sais faire de mieux sans sagesse, tricots, lectures, écritures, découpages & collages, mes batailles minuscules du moindre



.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

  • il est je crois intelligence qui a accepté d’être artificielle en fonctionnant selon les trajets, consignes décrétés acceptables (ce qui de temps en temps nous donne la consolation de le voir coincé provisoirement entre libéralisme sociétal et libéralisme économique et politique)
    Cette violence du pouvoir qui n’accepte que canalisée et donc neutralisée, réduite au témoignage auto-consolateur, la puissance de soulèvement ou protestation, l’apanage du peuple (qui est un droit constitutionnel mais qui peu à peu est devenu un droit très respecté mais toléré uniquement s’il ne dérange pas)

  • C’est Guillaume Quintin qui a supposé que Macron n’en a rien à foutre des gens puisqu’il prépare déjà sa carrière d’après. #PourDire

  • Oui, une fois de plus, sa "vraie nature" (pourquoi je devais en changer ? a-t-il dit une fois) éclate sans précaution, sans préparation, sans prétérition.

    Ce type insupportable est-il digne d’être au rang auquel il a grimpé grâce à un chantage contre le FN de l’époque ?

    Aurait-on entendu un De Gaulle ou un Mitterrand proférer de tels propos ?
    J’ai bien aimé aussi l’édito de Thomas Legrand, sur France Inter ce matin.

    Une sorte de pétainisme larvé est de retour.

    L’humanisme, l’humanité, tout ça passe après la vente de 300 Airbus à la Chine que les médias dominants encensent sans pudeur.

    Macron a raté sa carrière de VRP, il gagnerait plus de fric s’il était PDG de cette boîte planante.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.