TentativeS

"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

chantiers en cours

les lycopodes

Cette idée [les lycopodes]

mardi 11 janvier 2022, par C Jeanney




Cette idée me revenait régulièrement.

Ce doit être possible de nager dans les rivières.

Est-ce qu’on va vers la guerre ?
Qu’est-ce qui est négociable ?

Je me souviens encore d’une sorte de sédimentation de la vie.
C’était mon monde.

On a débarqué sur la côte, comme si on arrivait sur Mars.

Quoi qu’on fasse, on est pris dans un lien qu’on ne maîtrise pas.

Cette histoire a été lue.
Les enfants ont souffert. J’espère que leur avenir
ne ressemblera pas à leur passé.

On voit la brume.
On sent l’humidité de l’air.

Nous chantions pour la paix dans le monde.
On nous a offert des écharpes.
Ce sont des écharpes idéalistes.
Les collectionneurs appellent ces écharpes
des écharpes de propagande.

Tout va bien.
Nous entrons dans une nouvelle ère.
Ce qui compte, c’est ce qui nous touche en premier.

Je veux rester enchaînée ici.
Un gendarme m’a attrapée par les cheveux et tirée au sol.
J’ai tellement hurlé qu’il a été décontenancé.
Quand l’autre fille est arrivée, j’étais soulagée.
On allait enfin partager le stress.

Des perles d’eau salée, il n’y en a plus dans les océans maintenant.
On va replanter des arbres.

Une équipe de gardes patrouille dans le parc
afin de détruire les pièges et d’enlever les collets.
La vitesse de récupération est extraordinaire.
Les carnivores reviennent.

Les berges du fleuve sont très fertiles.
Mais, au fil des millénaires, l’endroit est devenu
le plus érodé de la planète.

Chaque jour était un combat
c’était tempête de poussière sur tempête de poussière.
Et aucune joie.

L’histoire de mon peuple, c’est l’histoire de nous tous.
La question c’est : comment se rendre à l’endroit suivant ?

Ce qui se passe est révélateur.
Et sans échappatoire.

Ces objets n’ont pas de valeur à proprement parler
mais ils en ont pour toi, et ils en ont pour moi aussi.

Depuis quand vivez-vous avec des fées ?
Il faut que je m’assoie.
Il faut que tu t’allonges Maman.
Avez-vous remarqué le dragon ?
Je peux voir le site d’enfouissement.
Je peux voir la décharge depuis ma fenêtre.

Certains moments sont des points finaux.
Je n’arrête pas de me dire que quelqu’un devrait faire quelque chose.


(Lycopode 3) [1]



Ce sont des écharpes idéalistes. [2]

.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)


[1Dans les Notes de chevet de Shei Shônagon on peut lire

" Sujets de poésie  : [...] la bardane d’eau. Le poulain. La grêle. Le bambou nain. La violette à feuilles rondes. Le lycopode [...]". Le lycopode est une plante vivace toujours verte dont les racines se divisent en formant un Y, ce qui est un choix, comme celui que je fais de garder, ou déplacer, ou retailler, recoudre, reprendre la phrase entendue ici ou là pour en faire un poème lycopode.

[2image fabriquée en utilisant la technique des Versées

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.