"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

TENTATIVES PONCTUELLES //

[cellulose]

hortensia

dimanche 5 août 2012, par Christine Jeanney

Hortensia cellulose - en prélever sur un corymbe, une cyme une fleur – s’émerveiller de ces mots neufs – et c’est un trèfle à quatre feuilles violet cousu au centre par un bouton, un bouton dur et bleu, œil de poupée chiffon – fleurs & fleurs-trèfles tenues en cymes forment corymbes rondes – boules grosses légères, qu’une main ne peut contenir - les hortensias me suivent d’une maison à l’autre – sous une fenêtre en rang à dompierre-béquincourt, une génisse alerte, un cimetière – ancestral, loué, étang de la poche, invasion de lupins voraces – et aujourd’hui quand j’ouvre simplement la porte – trèfles-fleurs rose passé ou flétrissement de jaune, ou blanc, et leur blancheur est comme la mort – cet hiver seront de sable cuit, secs, craquelés sous doigts - soudain un diamant brille dans l’herbe cellulose, une goutte, et quand je tourne un peu la tête elle cligne

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.