"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[cellulose]

rêve

mercredi 8 août 2012, par Christine Jeanney

rêve en cellulose : une forêt, ombres et lumières, humide, un sentier sombre, feuilles mortes brun luisant, les branches autour de nos deux têtes, beauté des nuances de verts, je tiens sa main de ma main droite fermement, mon tout petit – un feulement - reprend - plusieurs - grondements de gorge qui me résonnent à l’intérieur, danger, derrière les troncs – le sentier en rejoint un autre, en face un appenti ancien avec une porte lourde, du bois grenat – feulement - la force grave, nous nous regardons toi et moi, ta main dans ma main bien serrée – j’avance la tête, un lion une lionne sur le chemin, mais m’ont-ils vue, font des allers-retours nerveux, deux bêtes échappées d’un zoo, d’un cirque, décider, j’avance en te tirant le bras, vite, la porte derrière nous sans être sûre qu’elle te protège, ma peur pour toi si forte - réveil

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.