"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[habitacles]

Habitacle /35 du corps

mardi 3 janvier 2012, par Christine Jeanney

 

 

Habitacle /35

 

 

habitacle du corps rendu et ramassé

autour de soi rondes des bras ronds

écoutilles fermées les yeux tournés

vers l’intérieur si douleur si âcre

ce que les chats ressentent eux qui

savent qu’ils vont mourir partent à

l’aveugle se recroquevillent las et

si las pattes torves si las le poil

serré ramassé en paquets de cendres

le corps tourné vers l’intérieur et

les paupières de simples rideaux de

rhodoïd faillibles ensuite attendre

ce que l’habitacle offre fine trêve

s’y couler comme on plonge délestés

oublieux des chats éclipsés pendant

l’instant qu’on fait durer une note

poussée lancée jusqu’à plus souffle

les bras capables de se désarrondir

 

 

 

 

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.