"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

AUTRES TENTATIVES //

[àrêve]

départ sur place

dimanche 18 novembre 2012, par Christine Jeanney

.

.

.

se coucher à l’avance, voir venir avant le sommeil, prendre à rebours le temps futur, prendre des marques, savoir comment se déplacer,
comme dans un rêve voler, aller à l’endroit du départ,
avant la nuit

la nuit commençait en plein jour, un tube gris de métal lourd, toile arrondie de serre, plantes au secret

à l’intérieur c’était hésitation
soi en partance (mais c’est un rêve)

on suivait le plafond du doigt,
une rainure après l’autre
puis la grille entière sous la paume

dehors il faisait clair encore, la bouche ouverte
gris sur vert

une gare posée sur le vide,
c’est pour ça qu’on n’est pas partis
ou c’est le seul trajet possible
qu’on oserait faire

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.