"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

AUTRES TENTATIVES //

[à l’intime (et roumégations)]

roumégation interne

mardi 27 novembre 2012, par Christine Jeanney

roumégation  [1]

ceux qui disent Ce discours est incompréhensible
et ainsi se dédouanent de tout effort d’ouverture
car ce serait "l’émetteur" qui serait en faute
et donc lui pas à la hauteur
(ainsi ils auraient raison de ne "rien comprendre")

comme si partager se faisait peinard au milieu des coussins
partager c’est aller vers l’autre, même si c’est escalade ou rugosité ou rebrousse-poil

à ceux là donc, qui chouinent qu’ils ne comprennent rien
qu’ils se concentrent sur des messages comme "Buvez Pepsi" et en admirent la simplicité accessible silencieusement


[1rouméguer : De l’occitan romegar, ronchonner, maugréer

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.