"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

AUTRES TENTATIVES //

[à l’intime (et roumégations)]

#roumégation des dix meilleurs

mardi 26 février 2013, par Christine Jeanney

...

ranger trier ordonner classer sont des compétences à acquérir
dès la maternelle
3 ans, 4 ans, 5 ans

structuration de l’esprit qui s’organise
pour trier les informations qui lui parviennent
établir des branches, des sous-branches, des filiations
dans la famille des animaux, plumes, poils, mammifères, canidés
les classements s’en vont rétrécissant pour mieux connaître-comprendre
savoir de quoi l’on parle, précisément
nommer
une pensée qui va fils, chemins, branches et brindilles
mais le tout forme un arbre
avec ses racines historiques
les autres sont passés par là, nous aident à dire
avec leurs classements et tris passés
ont préparé la route, les routes, toutes les correspondances entre les routes
la place faite pour en tracer de neuves

et la place faite
une fois l’arbre en germination
pour partager son arbre avec l’autre
entremêler les branches et les racines
l’enrichir, les enrichir
ce qui peut créer d’autres arbres
plus impétueux, plus riches, plus fous, ou même plus forts
ou plus terriblement intelligents
plus inventifs
car inventer rend inventif

ranger trier ordonner classer sont des compétences à acquérir
non pour elles-mêmes
en boucle vide
mais pour la transformation possible qui viendrait
pour l’endroit propice et stable devenu disponible
pour le creuset amical qui donnerait plus, et mieux
ce serait une terre non aride
un devenir
amélioré

toujours garder les yeux sur l’horizon
constamment
au moins lever la tête de temps en temps
faire le bilan et réfléchir à l’horizon
où il se trouve
et s’il est toujours visible

car si ranger trier ordonner classer sont des compétences à acquérir
à 3 ans, 4 ans, 5 ans
pour elles-mêmes, et évaluées
en vase clos
(acquis/non-acquis/encours d’acquisition disent les tableaux d’évaluation)
alors le monde perd un peu de substance
un peu
et encore un peu
et on admire le haut du classement
seulement
sans tenir compte de la valeur humaine
on admire le prix
la médaille
le premier
le plus
la plus grosse bille
le plus gros #
ce qui donne des routes en cul-de-sac, des branches mortes, des brindilles
juste bonnes à brûler
toujours il faut lever la tête

les 10 meilleurs films
les 10 meilleurs vins
les 10 meilleurs joueurs
les 10 meilleures actrices
les 10 meilleurs livres
les 10 meilleurs James Bond
les 10 meilleurs tapettes à mouche
les 10 meilleures ventes
et tous ces top ten
pensée fossile sans racine

facile à voir dans le clinquant facile top ten visible
mais

attention à lever la tête souvent
car parfois la pensée fossile
avec ses branches sèches
s’introduit silencieuse
sans paillettes
et sans qu’on puisse la dénoncer

la pensée fossile abîme plus large que les classements
elle abîme aussi le cœur, les mains, et les échanges
le social, la communauté, le monde à construire
la pensée fossile n’est pas seulement une question de culture
ou de savoir
mais aussi une question d’être

peut-être que les dégâts sont de plus en plus profonds
plus lourds

et que la nuque fait de plus en plus mal

...


texte écrit parce que je viens de lire L’Enfer est vert et Les Mots de Leslie Kaplan
et donc, envie d’utiliser son rythme
son creusement de la pensée au fur et à mesure
comme elle vient et sautille, rebondit

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.