"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[saugrenettes]

saugrenette préhensile (1)

jeudi 7 mars 2013, par Christine Jeanney

ainsi je roule derrière un camion au bras métallique replié dans sa benne, un bras rouge marqué de lettres noires, PALFINGER, le doigt pâle, il soulèverait ma voiture entre ses pinces, deux doigts rigides, et la déplacerait dans un univers parallèle semblable au nôtre où les camions portent des doigts utilitaires, certains avec des bagues (les plus princiers), d’autres plus rudes (moins éduqués), formant des gestes obscènes lorsqu’on veut les doubler, d’autres encore, mélomanes, battant la mesure de la route, et la baguette du chef d’orchestre s’agite, je me gare

(manque la photo)

Messages

  • et sur la photo il y aurait les doigts qui soulèvent la voiture pour la mettre dans un merveilleux monde parallèle et on verrait que oui ils portent des bagues à en être rigides, parce que c’est Karl Lagerfeld qui aurait trouvé une nouvelle occupation, mais il y aurait aussi les doigts moins éduqués des charmants garçons qui l’accompagnent.
    Désolée ai pas récupéré mon crâne là, et c’est l’image qui m’est venue, me demande bien pourquoi

    • et nous marcherions, pimpantes, princières, du coup les camions-doigts nous applaudiraient (il faudrait qu’ils roulent côte à côte pour le faire), oui, quelle belle photo ça pourrait faire :-) ! (Karl en serait jaloux, vert, inconsolable, la chance qu’il a que ça ne se produise pas)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.