"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

en friche

TENTATIVES PONCTUELLES //

[saugrenettes]

saugrenette des transports en commun (6)

mardi 12 mars 2013, par C Jeanney

ainsi je le vois, ce monsieur, sortir de sa voiture sur le parking de la clinique vétérinaire, et il porte une caisse à chat, grise, cubique, avec poignée, une grille d’entrée, enfin une petite porte par laquelle le chat entre ou sort, c’est bien commode ; il marche, son ventre est très proéminent, autant que l’est la boîte, de la même taille ; et s’il mettait son estomac à l’intérieur, en le passant par la petite porte, le tenant bien par la poignée, ça fonctionnerait ; on se rendrait dans les cliniques de remplacement avec nos organes obsolètes, on porterait nos cœurs, nos foies, nos têtes, dans une boîte à chat, tenue par la poignée ; comme les cliniques sont toujours équipées de parkings, ce serait bien pratique pour se garer ; les boîtes à œsophages seraient longues comme des range-parapluies, les boîtes à pieds iraient par deux, bien assorties, avec deux belles poignées jumelles, et les boîtes à mélancolie, molles et sans armatures, on les déposerait à l’accueil contre un sourire
(manque la photo)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.