"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

MAINTENANT

Les Vagues, de Virginia Woolf (journal de traduction en cours)

journal de bord des Vagues suspendu &Théodolite

lundi 11 mars 2013, par Christine Jeanney


Les Vagues de Virginia Woolf devront attendre (elles sont bien patientes avec moi), car un autre projet joue des coudes pour venir se placer devant.

Théodolite : une sorte de résidence d’écriture virtuelle située à Ronchamp, et pour laquelle je viens d’obtenir un genre de passeport, avec une bourse de création du CRL de Franche Comté. Et cette réponse positive agit sur moi comme un accélérateur à particules (enfin, je le suppose, n’ayant jamais été confrontée à ce genre d’appareils) (que je sache) (a priori).

Je ne vois donc plus que par Ronchamp, dans cette direction (douze kilomètres à l’Est de chez moi), et ce projet que j’avais mis en jachère en attendant la suite devient touffu et exigeant.

(seules les saugrenettes passent encore le nez)

ci-dessous (si vous avez temps et courage de lire)
les premières pages en pdf
puisqu’atelier à ciel ouvert.

PDF - 315.6 ko

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.