"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[saugrenettes]

saugrenette du chargement (9)

vendredi 15 mars 2013, par Christine Jeanney

ainsi il passe dans ma rue, camion géant et jaune, il grogne, s’enfile difficilement dans l’autre rue qui n’est pas à sa taille, et mon cerveau mal affûté n’arrive pas à lire, "Transports Ge...", Transports Gênants, Transports Geronimo ; j’imagine : à moi aussi un camion géant jaune, Transports Jeanney, je prendrais les petites rues fines, brinquebalante, et les boulons crieraient, soupapes beuglantes, une fois garée j’attendrais les clients, "Voulez-vous être transportés ?" ; mais je préciserais bien : je ne suis pas un taxi, je transporte la totale, mon camion est si grand, et jaune, camion Barnum, venez avec toutes vos affaires, je me charge de tout, prenez vos valises de mémoires, vos sacs à tendre, vos balançoires d’enfants, vos rendez-vous, vos engueulades de noël, vos insomnies, vos chambres d’hôpital, vos chansons bêtes, vos sentiers et vos objets magiques, vos containers de plomb quand vous ne savez plus comment marcher, vos poches légères quand le sol glisse et qu’avancer est une promenade, vos effarements, si vous voulez, on peut les stocker à l’arrière, ou simplement les laisser là, sur le trottoir, venez avec ce qui vous tient, le nécessaire, venez avec l’utile, l’irremplaçable, mon grand camion fera le reste, mais dites-moi juste où on va, je ne sais pas toutes les directions
(manque la photo)

Messages

  • les objets les laisserais, mais prendrais tout le reste - j’espère qu’il est vraiment grand le camion jaune, et vous fais confiance pour le reste

  • Oh oui emmène-moi dans ton camion jaune, j’en ai très grand besoin, moi et tous mes livres cahiers carnets classeurs dossiers papiers cartons crayons bêtises complexes phobies marges chagrins pertes manques défauts trous de mémoire élans, je vais où est-ce que je vais déjà ? je vais au village qui est de l’autre côté de la forêt et j’ai peur des loups alors besoin d’un camion bien grand et bien jaune, vaste solide brillant, orné de saugrenettes fleuries, brinquebalant et tintinnabulant, et ce sera le plus beau des voyages...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.