"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

TENTATIVES PONCTUELLES //

[saugrenettes]

saugrenette à phalanges (25)

dimanche 31 mars 2013, par Christine Jeanney

ainsi je rêve d’un homme très en colère, d’une colère froide, il me désapprouve totalement, il part et laisse les portes ouvertes (me privant de toute défense) et c’est bien pire que les claquer ; et je me lève rancunière, tout mon corps est un doigt levé (c’est le majeur), maintenant je dois (je doigt ?) me réveiller, franchir des portes sans plus leur faire confiance (rêver peut faire douter de tout) et cacher ma colère interne (combien sommes-nous en ce moment à rêver d’hommes très en colère) et quand je sors je me demande combien de doigts qui marchent je croise (dormir n’est pas se reposer)
(manque la photo)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.