"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[saugrenettes]

saugrenette des pointillés qui vont (34)

mercredi 10 avril 2013, par Christine Jeanney

ainsi je sors et il fait presque nuit, au premier plan le chien et il est noir, sur le trottoir d’en face un chat, noir lui aussi, au troisième plan (puisqu’on peut les numéroter) une corneille, toute noire sur la branche grise, ensuite je ne vois pas derrière la crête la route en contrebas, d’autres animaux noirs, c’est une ligne vivante, s’étagent de noir en noir de ça en là à quelques mètres de distance, la ligne court, elle franchit les hauteurs, les vallées, passe les ponts, les frontières, de point en point, animal noir dans le torrent, noir dans la grange, noir au sommet d’un tas de bois, tête levée, noir sur la neige, noir dans un entrepôt du port, les bêtes noires de la mer toutes, et les noires de la jungle graves, noire la panthère qui tourne en rond se couche, je la vois presque, la ligne tourne, de la même façon, sur la Terre qui ne se couche pas
(manque la photo)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.