"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES DE LIEUX //

lieu // la chapelle de Ronchamp (journal du Théodolite)

#journal #Ronchamp #travail de fond

samedi 13 avril 2013, par Christine Jeanney


(début du projet Théodolite
visible ici
et )


sous #journal, notes de recherche


travailler le positionnement
lieu, point R, aimant, capillarité, recoupements, intersections de


accepter d’être incompréhensible, non pas le vouloir, mais l’accepter
peut-être le plus dur, parce que c’est dans les soubassements que ça flanche
accepter que le "je" soit flottant, en insécurité
pas "je" instable, mais peu sûr de lui, d’où les "peut-être" répétés dans l’écriture comme des demandes de pardon à l’avance (y penser à chaque fois qu’un "peut-être" arrive)
pas un "je" peu sûr de lui dans l’acte d’écriture même, mais peu sûr de lui dans la réception faite à soi
dans la cohérence du lendemain
(si ce "je" se retourne demain, est-ce qu’il s’accordera à ce qu’il voit de lui ; le "je" du lendemain sera-t-il en paix avec le "je" ancien, c’est peut-être important qu’il le soit) ("peut-être")


et rien que ce problème là est incompréhensible à soi, alors aux autres
accepter d’être incompréhensible aux autres
(pas le revendiquer, ce qui serait incroyablement agressif et d’un total mépris, mais l’accepter comme une donnée avec laquelle il faut bien oui, faire ce qu’on fait avec ce qu’on a, ne pas prétendre, ni monter de barricades en écrivant, sinon à quoi bon)


"je" flottant recherches questions posées
le "je", son image renvoyée par ce que l’on voit, qu’on pense, qu’on extrait, cet autour qui modèle le "je", oser regarder l’image en face sans ciller
ne pas chercher à faire beau, surtout pas
ce serait comme une saleté, une lâcheté
un compromis à regretter ensuite


tâtonner, d’abord tâtonner
et donc être incompréhensible à soi, forcément
ne pas tenir une direction ou une autre, ni se saisir d’une contrainte d’écriture pour se rassurer
lâcher du lest
de grandes distances possibles, respirer large, amplifier
même quand c’est un détail infime, le grand, derrière qu’il y a aussi, en simultané


ne pas tenter de résoudre le "je", écrire ne résout rien
ce ne sera pas fini ensuite, ensuite ce sera juste autre chose, ou ailleurs, ou qui fera semblant de l’être mais sera similaire au fond, détails gigantesques ou ridiculement petits c’est égal


c’est la contradiction : être incompréhensible à soi, peut-être, aux autres, peut-être, avec et sans les guillemets, mais chercher soi les autres dans le lieu
capillarité, aimant, intersections
lieu spirituel esthétique conceptuel humanisé de la Chapelle
en surplomb du lieu ouvrier déserté végétal minier discret de R
placer un "je" dans cette contradiction et observer
les distances, les sons


chercher une musique aussi pour aider à avancer
peut-être Ravel
"peut-être"

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.