"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES DE LIEUX //

lieu // la chapelle de Ronchamp (journal du Théodolite)

#journal #Ronchamp #images #matière

dimanche 14 avril 2013, par Christine Jeanney


(début du projet Théodolite
visible ici et )



















(et ici le son des cloches, ce dimanche matin)

WAV - 3.7 Mo

Messages

  • Me souviens de la découverte des photos (dans Match je pense) au moment de la construction, "en mon adolescence", du vertige de la lumière et de la confirmation de mon désir d’être architecte, cette beauté contemporaine venant compléter l’amour des formes des absides romanes

  • Chère Christine,
    Vous n’imaginez pas le remuement que vous provoquez, ici, dans mon Saint-Barthélemy qui n’est pas celui que vous connaissez (peut-être), mille fois traversé en passant le pont sur l’Ognon pour aller à R.— et le son des cloches que je connais "par cœur", cloches qui portent entre autres les prénoms de ma grand-mère Adèle ( qui ne manquait pas un 8 septembre là-haut en s’y rendant en sabots, c’était bien avant Le Corbusier ) et le mien !
    Ai été très touchée par vos réflexions sur le "je" flottant, et les inévitable "peut-être". Comment pourrait-il en être autrement au pied de ce chantier ?
    Cette colline est un lieu magnétique, un mille-feuille de mémoires superposées , du bas en haut et du haut en bas ( et l’arrivée de R.Piano en rajoute une sacrée couche). Lorsque par-dessus le marché cette dimension collective croise l’histoire intime, il y a tous les ingrédients pour être embarquée dans une folle aventure. Bon vent Christine !
    Françoise
    PS. évidemment, vos photos sont mes photos, n’y voyez pas d’arrogance, juste une étonnante complicité.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.