"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

AUTRES TENTATIVES //

[de bord]

50 placards de nuance, + 5

vendredi 19 avril 2013, par Christine Jeanney


explications [1]


(les enfants font une ronde, l’un d’eux marche avec un foulard en chantant)
Ne regardez pas le placard fermé
Quand il s’ra ouvert vous le regarderez
N’oubliez pas la lampe torche eu
Qui vous éclaire la nuit
Un deux trois fermez les p’tits pois
Quat’ cinq six pour les tournevis


Placardella fusa dans sa combinaison aluminium.
"Psshiiou !!! Psshiiou !!!" Son pistolet intergalactique faillit atteindre le haut de l’étagère où BazarPhantom se tenait.
"Tu ne t’en tireras pas comme ça, vil lascar !", lança-t-elle.
"Gasp !" répondit-il, furieux, utilisant une clé à molette comme bouclier.
"BANG !" fit la porte du placard en se retournant, frappant la tête de BazarPhantom pour l’assomer


... Ed remonta son col. Cette planque n’en finissait pas. À deux reprises, il s’était pris à somnoler, la tête calée contre la vitre froide de la Chevrolet Impala. Un cadeau de Leroy, cette voiture. Ou plus exactement, le gain d’une partie de billard qui avait tourné à son avantage. Leroy lui avait jeté les clés en pleine paume, avant de lui crier "Prends-en bien soin" de sa voix rauque de fumeur de Gauloises. Ils ne s’étaient plus jamais revus. Ce gars n’avait pas eu que des inconvénients, finalement.
Il étira ses membres endoloris au moment où les premiers rayons du soleil atteignaient en plein les portes du placard sous surveillance. Elles s’ouvriraient forcément. À un moment où à un autre. Et il savait ce qui l’attendait


...Tu vois mes portes dans la glace ?
Oui
Tu les trouves jolies ?
Oui, très !
Et mes étagères, tu les aimes ?
Oui
Tu les aimes mes pelotes aussi ?
Oui, j’aime beaucoup tes pelotes
Et mes clés à molette ?
Aussi !
Tu vois mon emballage de mixer dans la glace ?
Oui
Tu le trouves joli mon emballage ?
Oui, très !
Qu’est ce que tu préfères : cette pièce de puzzle ou cette pièce de puzzle ?
Je sais pas ; c’est pareil
Et ma lampe tu l’aimes ?
Oui
Je trouve qu’elle est pas assez allumée. Et mes cartes ? Et mes cartes postales ?
Aussi !
Toutes ? Toutes mes cartes postales ?
Oui, toutes !
Donc tu m’aimes totalement
Oui, je t’aime totalement, tendrement, tragiquement
Moi aussi Jean-Luc !


homme de Placartruve (1492)
Leonardo da Cagibi



[1j’ai pensé "un jour j’écrirai 50 nuances de gris, gris clair, gris foncé, gris grège beige mordoré, gris électrique, gris caramel, etc." et ensuite j’ai refermé la porte coulissante du placard de l’entrée, et c’était comme si j’entrevoyais 50 manières de le faire et 50 contenants de placard différents, et donc en voilà 5 de plus (sur les 50) (il y en a 10 ici, 10 là aussi), et 5 là, et ici aussi, à vous de deviner quelle est la nuance (nostalgique, perturbée, fatiguée..) et c’est (peut-être) à suivre...

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.