"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[journal du rat]

01-03-2011 argh

jeudi 1er novembre 2012, par Christine Jeanney

jour _ discrétion absolue dans l’immobilisme, l’imitation des fils conducteurs indispensables ; si ma race progresse, elle sera sûrement dotée d’un port pour clé usb

nuit _ double, coupée en deux : la première nuit coupe mon poil, ses lames pénètrent mon sommeil paradoxal, pendant que la seconde nuit me pommade, onguent irisé de la lune lampe de chevet ; à l’aube, mes deux nuits se rejoignent, s’embrassent et font la paix, de quoi savourer le matin, unique - tous le sont

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.