"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

TENTATIVES PONCTUELLES //

[petits dialogues bouchés]

pouah

mardi 14 mai 2013, par Christine Jeanney

*

*


« – Peuh, s’il croit que ça m’impressionne... Les dorures, les lambris, et toute cette pompe, très peu pour moi...
... et qu’est-ce que j’en ai à cirer, hein, qu’il soit chevalier des petites cuillères ou du roquefort en boîte, alors là !...
... ces gens-là. Leur décorum et leurs médailles, non merci. Je ne vais pas me laisser acheter par le système. Je hais le système...
... toujours les mêmes poussiéreux, les mêmes ventripotents aux manettes. Des fous de pouvoirs. Des parvenus. Du bling-bling, de l’esbroufe. Niveau pensée : nada. Vacuité. Comédie... écœurant ! voilà ce que c’est, dégradant, écœurant, pouah !
... je me demande bien pourquoi il m’a fait venir... Ma liberté de ton, sûrement, qui l’exaspère, je ne vois que ça... il va me taper sur les doigts, un petit coup de règle bien senti... qu’est-ce qu’il imagine... Me museler ? Voilà ce qu’il veut ? Ah, il va tomber sur un os, et un sacré. Je ne vais pas me gêner pour lui balancer ses quatre vérités, tiens, et sans rubans ni emballage en plus, il va comprendre tout de suite à qui il a affaire...
... c’est même assez encourageant, il me convoque parce que je risque de faire riper la machine, je suis le perturbateur ! le grain de sable ! l’empêcheur de tourner en rond ! l’élément instable ! l’électron libre ! le rebelle qu’il faut contrôler ! Mon existence le fragilise ! HA hA ! Il doit trembler de...
la porte s’ouvre
– Entrez, entrez. Je tenais absolument à vous rencontrer : j’aime énormément ce que vous faites.
– ... oh ... merci. Merci infiniment. C’est réciproque ! »

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.