"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[petits dialogues bouchés]

Bivenchy

samedi 18 mai 2013, par Christine Jeanney

*

*


« – On parle de moi dans le journal !
– Tiens ! Alors ça.
– Et pas n’importe quel journal !
– Racontez-moi.
– Un article dans le Matin de Bivenchy !
– dans le... ?
– Matin de Bivenchy ! Bivenchy-sur-Mourette. C’est un régional. Mais extrêmement suivi.
– Je ne connaissais pas.
– Et regardez. Je suis en première page !
– Eh bien.
– Dans la colonne de droite... Non, là. Juste sous l’encart de la SPA... Ici. Non, là... Au-dessus de l’Horoscope... En haut, ici.... Non, là... Juste là. Là, sous mon doigt, vous voyez ?
– Ah, très bien.
– Ils parlent de mon essai sur Simonette Gadin, La femme aux deux visages.
– Et qu’est-ce qu’ils disent ?
– Je suis ravi ! Ils indiquent clairement le nombre de pages. Sans doute pour souligner le fait que c’est en osmose avec le projet. Peu de gens le savent, et je le mentionne dans mon livre, mais Simonette Gadin adorait les nombres pairs. Et plus bas, ils ajoutent "vient de paraître". Ce qui met assez bien en valeur le caractère immédiat de l’œuvre. Sa nouveauté.
– Ah oui... Bravo, bravo.
– Oh, vous savez, en même temps, je ne suis pas dupe. Ce genre d’honneurs est éphémère. C’est une reconnaissance bien sûr. Mais c’est le temps, oui, seul le temps qui pourra juger de la qualité de mon travail. Je ne recherche pas la lumière. Si elle s’allume, j’en suis content, bien sûr, mais me brûler aux projecteurs de la renommée, très peu pour moi. Je suis un travailleur de l’ombre... un tâcheron. Un forçat de l’obscurité...
– Et c’est tout à votre honn...
– Excusez-moi (se précipitant vers quelqu’un). Regardez ! On parle de moi dans le journal ! »

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.