"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[petits dialogues bouchés]

des heures et des heures

vendredi 24 mai 2013, par Christine Jeanney

*

*


« – Oh celle-là !
– Moi c’est bien simple, je n’en peux plus. Elle me sort par les yeux.
– Pouhhh, moi pareil. Vivement qu’elle parte pour le Zambèze.
– Le pays ?
– Non, l’hôtel. Elle est assommante. Et je ne parle même pas de ses soirées photos. Interminables...
– Des heures et des heures. Et ça dure, ça dure... À la fin, on a envie de manger ses bras.
– Pourquoi ses bras ?
– Histoire de manger quelque chose. La contrariété.
– Simonette Gadin à cheval. Simonette Gadin à la montagne. Simonette Gadin sur un trapèze.
– Encore que là, c’était une série très réussies.
– Oui, beaucoup de mouvement. De beaux cadrages.
– Simonette Gadin fait son lit. Simonette Gadin à la Scala. Simonette Gadin du haut de ces pyramides. Simonette Gadin essore son chien.
– Sort son chien, non ?
– Peut-être. De la façon dont elle s’y prenait, j’ai cru qu’elle l’essorait.
– La prochaine fois, je trouve une bonne excuse.
– Moi aussi. Du lait sur le feu.
– Des bras à faire cuire.
– Des cours de xylophone.
– Ah, vous en jouez toujours ?
– Toujours, toujours. Venez écouter ça à la maison. J’ai beaucoup progressé, je connais une douzaine de morceaux maintenant. Et si je l’invitais elle aussi ?
– Pourquoi pas. »

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.