"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[petits dialogues bouchés]

par le bas

dimanche 26 mai 2013, par Christine Jeanney

*

*


« – À tout prix !
– Vous avez raison.
– Démocratiser la culture ! Donner accès aux plus grands textes ! C’est pourtant simple.
– Je suis d’accord.
– Mais ce laminage par le bas, sans cesse...
– Sans cesse.
– Cette fainéantise intellectuelle... toujours céder à la facilité. Ce culte de l’efficace !
– C’est terrible.
– Et tout part à vau-l’eau. On ne lit plus, on ne pense plus, on n’admire plus, on ne découvre plus.
– Quelle tristesse.
– Mais certains, dont je suis – et je le revendique fièrement – luttent contre l’abrutissement organisé des cerveaux.
– Bravo !
– Je fais une conférence ce soir. Vous viendrez, j’espère.
– Et plutôt deux fois qu’une !
– J’évoquerai, en à peine deux heures, la place centrale qu’occupe la figure de Simonette Gadin dans mon œuvre. Je commence avec une lecture d’extraits tirés de mon essai : Lire Gadin, entre tradition et modernité. Extraits que je mettrai en perspective avec mes propres productions personnelles. Puis j’enchaîne avec la biographie que je viens de terminer, le destin d’une vie de Gadin. Je pense avoir réussi à saisir l’essence du personnage, avec mes mots bien entendu. Et enfin une trentaine de petits fragments poétiques de ma composition.
– Bien bien.
– Démocratiser la culture ! Des textes, de grands textes, voilà ce qu’il faut diffuser ! »

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.