"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[petits dialogues bouchés]

typique

lundi 27 mai 2013, par Christine Jeanney

*

*


« – Ce rat. Ce boutiquier. Cette mentalité de propriétaire.
– Qu’est-ce qui se passe ? Vous avez eu un différend ?
– Hier, écoutez bien, je vais chez lui.
– Oui.
– Et je frappe à la porte.
– Oui.
– Je frappe, je frappe. Je tambourine. Et lui ne répond pas.
– Non ?
– Puisque je vous le dis ! Ses beaux discours sur l’ouverture ! Envolés ! La voilà la vérité !
– C’est quand même curieux.
– Et pourtant.
– Pas un mot ?
– Rien. Le silence le plus absolu.
– Je ne comprends pas.
– Je ne suis pas surpris, vous savez. C’est typique de ce genre de bonhomme. Vous allez me dire "il n’était pas chez lui". C’est possible. Ces gens-là ne pensent qu’à eux. Tout leur est dû.
– ... ou il est mort ?
– Et allez donc. Ah, ils ont le coup pour trouver des excuses. »

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.