"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

TENTATIVES DE LIEUX //

lieu // la chapelle de Ronchamp (journal du Théodolite)

#pierres #Théodolite

dimanche 26 mai 2013, par Christine Jeanney

(début du projet Théodolite
visible ici
et )


Ils ont organisé une collecte pour ériger le monument, une colonne de pierre blanche avec une seule face sculptée, un soldat et dans sa main un sabre ; deux pics croisés et une cartouche pour rappeler les lampes Davy. Ils voulaient célébrer aussi les autres morts et mettre ensemble morts à la guerre, morts au travail.
Il y avait foule, on s’était déplacé de loin. Et rare aussi les dates (un monument aux morts de 70). Puis on l’a déplacé, il a rejoint celui des autres guerres sur une place du souvenir.
Il y a aussi cette image, soldats tous partis à la guerre avec une pierre en poche, qui reviennent la poser au retour. Ça forme de petites pyramides branlantes. L’image de tas triangulaires en noir et blanc, les pointes à hauteur d’homme, les pierres entassées un peu plates, certaines prêtes à tomber. On ne sait pas compter celles restées dans les poches. Mais je ne sais plus, cette image, d’où elle vient. Elle pourrait venir de partout, il y a partout des pierres.
Lorsqu’ils ont déplacé le monument, ils ont pensé à mettre un sabre neuf dans les mains du soldat.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.