"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES DE LIEUX //

lieu // la chapelle de Ronchamp (journal du Théodolite)

#chambardement #Théodolite

lundi 17 juin 2013, par Christine Jeanney

(début du projet Théodolite
visible ici
et )

...
...
période de grand chambardement, de remise en questions, et l’impression d’être arrivée, avec Théodolite, sur une de ces bretelles d’autoroutes qui servent six mille directions en même temps, mais je ne sais pas lire les panneaux

je ne peux plus faire confiance au hasard et à ma bonne fortune, voir demain, aviser, faire selon, prendre la température, etc.
comme si le hasard (ou ce que j’appelle le hasard) avait fait son temps, et sa période de validité dépassée
(la date de péremption sur l’emballage n’est pas très claire)

alors reprendre tout Théodolite, d’un bloc et depuis le début
peut-être tout remanier

changer d’emplacement, de gestes, d’intentions / prendre les mesures autrement / période de choix possibles,
ce site est mon carnet, je note ici que je pourrais

- fonctionner par mots clés, par choix restreints, avec surface bien plus délimitée, pour éviter cette tendance au délitement et/ou au soporifique, contrecarrer la présence de la Chapelle qui prend au final presque toute la place, rétablir la balance

- ou décider d’une tension et d’une seule, saisir le fil, la faille qui fait que le reste s’accroche autour, comme de la mèche imbibée d’huile s’enroule autour d’une torche

- ou mettre quelqu’un au centre, un humain, de l’humain

- ou trouver des consignes strictes d’écriture, contraintes de formats, de nombres de signes, de formes, en m’aidant de l’architecture, données et angles et surface planes à transformer, et il jaillirait quelque chose

(à moins que, par un fabuleux hasard obsolète, un choix non encore écrit ni pensé ne vienne tout bousculer en prenant l’ascendant sur tous les autres)

.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

  • soporifique certes pas - avançant sans que nous devinions le lien, parfois, mais notre lecture fragmentée joue...
    et puis surtout ça, un rendez-vous où trouve belles choses, mais je ne suis pas vous.. alors c’est votre sentiment qui compte bien entendu
    peut-être la dernière des pistes ? et chercher un rythme lâche mais qui se devinerait.
    Moi y en a pas savoir.. désolée

  • non, rien de soporifique dans ce que j’ai lu !
    Dans ce que vous dites aujourd’hui, je retrouve mon expérience d’il y a une dizaine d’années face à Ronchamp , ce tournoiement des pistes, trop riches trop multiples, avant de trouver l’ angle d’attaque. Et surtout cette difficulté à "contrecarrer" la chapelle qui tire tout à elle. Comme c’est passionnant de vous suivre ! Bonne énergie pour trouver la passe qui vous va.
    Françoise

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.