"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[journal du rat]

12-03-2011 pince

jeudi 1er novembre 2012, par Christine Jeanney

jour _ me sens funambule jongleur acrobate, téméraire ; les corneilles m’anticipent, plus qu’une seule solution, sauver les apparences, un sourire éclatant, un salut et rideau (les humains ont aussi ce genre d’égarements, de la tendresse pour eux, perchés sur leurs filins si raides et si pentus que c’est miracle qu’ils ne se brisent pas en morceaux sur le sol sous les yeux des corneilles, mais c’est le cas peut-être)

nuit _ cherche un endroit passant pour voir l’animation et les lumières, les pieds et talons dans les flaques, les roues, les freinages brutaux et les interjections, me semble qu’espionner la ville me protège du sommeil ; nous sommes très différents, vous voir passer dans la ruelle me sécurise, jamais l’inverse

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.