"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[la vie avec Planck]

quant à Planck, il a perdu le fil...

jeudi 3 octobre 2013, par Christine Jeanney


quant à Planck, il a perdu le fil
(quanta Planck)
il le retrouve en une seconde

"toute modification se fait par saut"
saute Planck !
saute dans les cerceaux

une seconde à la fois,
un cerceau à pieds joints
Planck vise une drôle de marelle

attention c’est la catastrophe
elle est ultraviolette
(sans doute la honte qui lui monte au visage)

(peut-être la honte d’avoir signé des documents)
(Planck, tu n’y crois pas vraiment à cette guerre de
"défense légitime" ?)
(un autre a signé à ta place, un qui s’appelait Planck aussi, et qui portait d’autres lunettes)
(les choses ne sont jamais ni blanches ni noires et toi non plus)

quanta nous,
nous faisons
ce que nous pouvons,
avec nos
tout petits cerceaux


.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.