"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

AUTRES TENTATIVES //

[à l’intime (et roumégations)]

journal de la mise au point imprécise

vendredi 4 juillet 2014, par Christine Jeanney

moment d’alignement dans le tronqué du décalage - moment d’adieu - moment de grande détestation - moment de poursuite du réel - moment d’étoupe - moment du bateau coule et du petit drapeau - moment de gêne - moment de dire, de se dire à soi-même c’est déjà bien - moment d’ajustement, le grand, celui qui décide de la suite - moment de soulagements, tous, sont nombreux - moment de dernières fois derniers parcours derniers regards tant mieux - moment de va à la cruche à l’eau - moment délire, moment délice - moment du dérisoire constaté, de l’excessif fatigue, de l’excessive brutalité et l’incompréhensible, écouter la radio, les nouvelles (sans doute que rien ne change, ou c’est prendre de l’âge qui fait qu’on ne saisit pas - le monde semblait logique, enfant, manichéen, les destinations faites - ce qui se fait, ce qui se doit, et moins de mortelle compression) - se répéter la phrase ’ils ne savent pas ce qu’ils font’ sans passer par l’étape suivante, les pardonner ou les comprendre - mais s’en saisir pourtant, il faut, sinon se racornir, moment de remonter ses manches - moment d’entendre un beau rire clair et des hoquets de joie, et des hoquets tu vois, tellement la joie est grande - moment de s’asseoir à côté et de prendre sa main - la suite - moment de faim, faim de la suite, et de sommeil debout -



.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.