"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

AUTRES TENTATIVES //

[directions]

ici [22-8]

vendredi 22 août 2014, par Christine Jeanney

une question de dégagement, d’écartement, de situation sur la carte, de se placer dans la lumière puis face à elle, de renouer des rythmes qu’on pensait déroulés, de retrouver sans souvenirs, de souffler sur les miettes sans les faire disparaître vraiment, un balcon, des drapeaux-monuments-joyeux-c’est très étrange, et les s effacés ont tranformé la direction les plages en le plage, une entité, qui n’a plus rien à voir avec les babillements, les chapeaux, les ballons et les pelles en plastique, un monument-joyeux-flottant-désincarné, gonflé de sable de sel, de plongeons d’oiseaux maritimes, découverts, sans souvenirs, sur une couche ancienne allongé et debout, ici la marche, ici l’assise, ici le dégagement écartement et les jeux de lumière / parce qu’on pourrait sentir la terre tourner ici, en étant attentif, et la suprise réelle des jours suivants pourrait se tenir dans les mains, le plafond dans la tête éventré - on se tient les oreilles, les cheveux - éventré et sauvé, pour ça qu’on voit le ciel ici








.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.