"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

TENTATIVES PONCTUELLES //

[journal du rat]

06-04-2011 tuyau

jeudi 1er novembre 2012, par Christine Jeanney

jour _ mes aspirations sont si grandes, cet appareil n’y suffira pas.

nuit _ retrouver la chaleur et la faire sienne, s’enrouler sur soi-même pour la sonder, développer des mystères incontournés et franchir d’autres ponts en suspension ; quoi d’autre pour éviter la peur du vide (qui n’évite pas le vide)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.