"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES DU MOMENT //

[journalier]

journalier 15 11 17 / prévision de l’imprévisible

mercredi 15 novembre 2017, par Christine Jeanney



- difficile de hiérarchiser ce que je dois faire / veux faire / voudrais faire
en tout cas l’ordre d’apparition à l’écran devrait m’aider, comme pour les génériques de film
ou bien c’est une histoire de majuscules à remettre dans l’ordre (façon scrabble)

- mardi 21 au lycée Rosa Parks de La Roche-sur-Yon, ce sera séances de Todolistes (et qu’est-ce qui en sortira ? nul ne sait, la beauté de l’inattendu)

- mercredi 22 au Manège de La Roche-sur-Yon à 19h00, ce sera Oblique, lecture d’extraits mis en sons avec de courtes vidéos (et à quoi ça va ressembler ? j’ai quelques pistes, mais rien n’est sûr)

- jeudi 23 à la Maison Gueffier à 12h45, ce sera Qui a peur de traduire Virginia Woolf (et ce qui se dira parlera de ceci ou de cela en prenant peut-être des pistes insoupçonnées)

- jeudi encore, à 18h30, toujours à la Maison Gueffier, ce sera parler d’Annie Dillard, En vivant, en écrivant (là aussi portes ouvertes)

- vendredi 24, de retour au lycée Rosa Parks pour parler d’Une heure dans un supermarché dont les élèves connaissent quelques passages (lesquels, cela reste incertain)

- samedi 25 et dimanche 26, à la Maison Gueffier, un stage Deux jours pour écrire, avec les Todolistes (le retour) et sans doute un peu du Général Instin (sera-t-il sur son cheval, comment se nomme ce cheval et combien le cheval du GI a-t-il de jambes, je ne sais)


- puis lundi 27, direction l’IMEC pour une résidence de 3 mois à l’abbaye d’Ardenne
(les majuscules à mettre en ordre sont donc Le Grand R, puis l’IMEC

(et, comme de juste, les précisions restent à préciser) (c’est l’avantage)
(mais j’y travaille)



.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.