"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES DU MOMENT //

projets/germes

la chasse au tilde #13

vendredi 1er juin 2018, par Christine Jeanney




Alors tu regardes en passant le porche ouvert entre les sacs poubelle, tu aperçois la table de jardin en fer, le terre-plein d’herbes un peu trop jaunes, les cailloux, les pots de fleur de tailles différentes empilés les uns sur les autres et masqués par des jambes, des jambes, un vin d’honneur, une réunion, une fête familiale, un anniversaire, une crémaillère, une quinzaine de personnes et leurs conversations croisées, superposées, paroles en attente ou réponses d’un miaulement, d’un rire plus bas, du cri d’un enfant sur le parvis et les mouettes sonores, omniprésentes, traçant des signes incompréhensibles en expulsant l’air de leurs poumons, elles s’insinuent entre deux courants d’air invisibles, copient la nage inobservable d’un banc de poissons à douze kilomètres au nord, on tiendrait une ligne qu’on tracerait, géométrique, entre la virgule d’une aile et celle d’une nageoire, cris des enfants, celui-ci tape du pied, échos, paroles reprises en tissage troué, on tracerait des lignes parallèles, croisées, entre les bouches et le son expulsé, les vibrations seraient reproduites sur un graphique étourdissant, les boucles et les bouches se tendraient, elles se compléteraient pour former une partition désordonnée qui s’effacerait et se recouvrirait d’elle-même au fur et à mesure, palpable, fragile, palpitante, dans les pommes on va être réveillés par Boucle d’or et les trois ours alors alors c’est chiant bch bch oui oui oui c’est là en forêt la tranche orange voyez c’est ce qu’on avait sur la liste plutôt en fin d’après-midi et la lumière je vais lui envoyer du monde eh bé voilà ça y est t’as tout compris non non non non non non mais non oui c’est lui que j’ai remonté l’année dernière un petit port de pêche oui mais très actif c’est vraiment bien ça va ça va mieux les métiers d’art une commande mais pas souvent oui avec, tu ne devineras jamais un porte-bougie de piano des perspectives même si c’est dur forcément la ceinture pour l’aération la pauvre il ne s’en remet pas tous ces hélicoptères c’est fou oui justement une expo à Paris un style très particulier très hiéroglyphe australie aborigènes il dit qu’on est face à un retournement un bruit phénoménal je le trouve bien optimiste – toux, raclements de gorge – j’ai avalé de travers c’est l’optimisme l’optimisme me fait tousser ensuite on ira dans le midi il était montagneux tous les jours on rumine dans le désert le talent n’attend pas j’ai du mal avec les expressions populaires non non ce n’est pas n’importe qui, puis les conversations se perdent, tu roules. (Tu n’oublies pas que tu chasses le tilde.)


la chasse au tilde #1
la chasse au tilde #2
la chasse au tilde #3
la chasse au tilde #4
la chasse au tilde #5
la chasse au tilde #6
la chasse au tilde #7
la chasse au tilde #8
la chasse au tilde #9
la chasse au tilde #10
la chasse au tilde #11
la chasse au tilde #12

.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.