"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES DU MOMENT //

[journalier]

journalier 22 09 18

samedi 22 septembre 2018, par Christine Jeanney



Démarches des marches
Je n’ai pas l’esprit d’escalier
Temps moment répercussion
Entends-tu l’écho dans la montagne
L’amie disparue parle de choses disparues et de liens morts
À cause d’une machine mécanique boulons cliquetis algorithmes
Un enfant se lève et lit son poème à voix très
très haute
Écoutez dit-il avant de commencer
À chaque fois qu’il ajoute un mot à son poème il se lève
recommence
Écoutez ! Je veux lire à tout le monde
Il lit avec le mot en plus le mot bonus
Un prénom
Puis mesieu parphais
Puis madeumoiselle parphaite
Il aime recommencer jusqu’à la perfection
Nous applaudissons tous
(peut-être moins enthousiastes la quatrième fois)
C’est précieux
Par je ne sais quel tour de magie ça revigore les yeux
ça ravive Le visage le sourire de l’amie disparue
Sans doute les cliquetis vaincront
sans doute sûrement Mais
nous ne nous laisserons pas faire
voilà dit l’enfant
Ce qu’il faut faire
Se lever
Lire à tout le monde le mot bonus à chaque fois ajouté
Le vif corps insiste
Par principe
C’est la première leçon
Ceci est une parabole
parfois c’est vers soi seule qu’il faut lire l’ajouté et se lever
à soi seule qu’il faut dire Écoutez
l’oublié à soi-seule se résorbe
puis à soi seule se transforme
en vieilles mains d’une vieille dame qui n’en peut plus
et c’est pour elle & elles qu’on dit le vif
amies




.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.