"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

MAINTENANT

[tentatives du moment]

[journalier]

journalier 05 01 19 - "m’invitasti, e son venuto"

samedi 5 janvier 2019, par C Jeanney



- ça ne devrait pas poser de problème, je veux dire être là ou n’être pas là, être muet ou parler, rester silencieux ou (s’)exposer, ça ne devrait pas être une situation, tout devrait être équivalent, ce qui ne devrait pas l’être (équivalent) c’est faire ou ne pas faire, encore que, parfois faire c’est aussi ne rien faire en rêvassant, parce que ça macère ou ça mature dedans, en fait le gros problème c’est le facteur de rentabilité, comme une agrafe dans le cerveau, rentable, productif, ne pas nettoyer du propre par exemple, faire d’une pierre deux coups en allant là puis là, ne pas perdre de temps, ne pas perdre sa cohérence, ne pas perdre sa lucidité, comme si ne pas perdre était le plus petit dénominateur commun de nos journées, ne pas perdre la face, ne pas perdre la parole, ne pas perdre les pédales ni l’espoir, comme si le corollaire de perdre son exact opposé était gagner, si on ôte l’agrafe qui tient ensemble dans sa mâchoire perdre et gagner, quelle porte s’ouvrira dans le cerveau, non, pas une porte, plutôt un espace de plus, l’agrafe s’écarte et ça se déplie, les pans du cerveau s’ouvrent, se développent, comme une échelle de jacob, une fois pliée elle ne ressemble à rien, tu la soulèves, debout entre deux doigts elle s’enfle prend de l’ampleur elle gagne gagne et s’étend contagion et c’est la grande exposition, changeante, vice et versa recto verso, ouverte courant d’air moucharabieh, mais comment faire comment faire pour atteindre du bout de l’ongle cet endroit bien précis, tête d’épingle, ou c’est à l’extérieur de soi qu’il faut chercher, la voix du commandeur se tient sur ton épaule et t’interpelle, qu’as-tu fait ? qu’as-tu fait de ton temps ? la musique de mozart te fige, malédiction


.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.