"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

DANS LE POSTE [#lasuiteasixminutes]

[08 15] telle est donc la question [#lasuiteasixminutes]

samedi 6 avril 2019, par C Jeanney


PROCÉDURE
pendant vingt minutes environ noter ce qui est diffusé sur les ondes (tv, radios)
sont retranchés certains mots (manque de rapidité ou choix instinctif)
reste un texte court - en titre l’horaire de la prise de note suivi des 5 premiers mots


telle est donc la question depuis près de trois ans à moins que cette question n’ait après tout trois siècles - vous venez de faire paraître un livre éclairant - je vous ai donc emprunté votre phrase - mais dites donc ça va durer combien de temps encore ? - comment comprendre cet inextricable imbroglio ? - ça dure depuis les romains - mis en scène par shakespeare - en effet dans l’empire romain à l’époque d’auguste - être dans l’empire romain c’est trop cher - finalement il va se rallier à l’avis de sa fille - c’est intéressant pour le scénario actuel - ce scénario aussi est évidement possible - pourquoi ce malaise comme horizon principal ? - le monde, l’empire sur lequel le soleil ne se couchera jamais, c’est pas assez grand - on trouve cette nostalgie aujourd’hui - c’est un peu étriqué, ce n’est pas ce monde qui nous intéresse, on veut plus grand - ça n’explique pas tout - ils sont attachés à cette grandeur impériale, cette grandeur mondiale - mais elle est quand même nécessaire - ils ont toujours eu peur d’être envahis - ils ont même contribué à construire ce système pour qu’aucune puissance ne puisse les envahir - dans ce système, il y a des entrées et des sorties - quand la sécurité va bien, le monde et l’empire sont des priorités, et quand la sécurité est en danger eh bien ils interviennent - c’est mis en pratique et c’est théorisé - un fil directeur - il y a eu les mêmes tergiversations pour l’entrée ? - tout à fait, on a pu croire un moment qu’ensemble ils formeraient un couple et ça a échoué - la france va finalement faire l’alliance avec son ancien ennemi, etc etc, or précisément ils vont forger une association concurrente et ils changent d’avis, ça ne marchera pas - il y aura le premier veto - il y a eu un revirement - on peut mettre en perspective ce pragmatisme d’une part et, d’autre part, regardez les taux de croissance - c’est ce qui explique beaucoup de choses - il faut voir ce qui est utile - mais c’est une vue à court terme, sans voir ce qui sera vrai un quart d’heure plus tard



- "Le langage est vraiment une chose vivante, douée d’une robuste vitalité. Le langage est comme une graine qui pourrait non seulement endurer toutes sortes de conditions extrêmes mais aussi y prospérer." (Christian Bök, cité dans L’écriture sans écriture de K. Goldsmith, traduit par F Bon)
- "[...] en ne s’exprimant pas lui-même [Bök] rend le chemin libre pour que la langue s’exprime pleinement par elle-même."
- "il s’agit de : travailler à la fabrication d’une "chambre d’écho, en écoutant avec une attention maximum le vomissement d’une émission de télévision" (/de radio, cf K. Goldsmith)

.

(site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.