"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

AUTRES TENTATIVES //

[directions]

"en voyage"

samedi 3 novembre 2012, par Christine Jeanney

On attend.

Le bruit arrive le premier.

"en voyage", les lettres sur le train disent "en voyage" c’est bleu, c’est gris, gris bleu ou vert, de gauche à droite ça roule, à peine le temps de lire, "en voyage" est plus loin.

Les barrières rouges et blanches montent à la verticale, on démarre, deux sursauts sur les bosses des rails, et on reprend là où on en était resté, parce que la file avance.

Pendant ce temps, "en voyage" glisse au bord des prés, des poteaux, des carrières de graviers, des joncs – sûrement un ruisseau caché, là –, un bloc à deux étages, une véranda vieillotte, un entrepôt en ruine – la taule du toit a chaviré sur place –, des rues avec d’autres barrières et derrière des voitures qui voudront sursauter, encore plus loin une ferme, des champs, le cou métallique d’un engin posé au sol comme un dinosaure rouge oublié et fourbu, des talus, une forêt – des arbres éparpillés puis regroupés ensemble –, des routes encore, des maisons, il n’y a pas de fin, et sûrement d’autres gens plus loin sous les pare-brises qui lisent "en voyage", à peine le temps, de gauche à droite ça roule, et le laissent filer.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.