"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

AUTRES TENTATIVES //

[à l’intime (et roumégations)]

#roumégation du jécris décalé

jeudi 28 mars 2013, par Christine Jeanney

parfois pas très simple d’écrire, car il y a décalage, simple,
le côté social sans substance
comment dire ? quoi dire ?
"jécris" ?
décalage un /
et les gens côtoyés, proches ou moins proches
qui pensent peut-être que jécris
comme on brode des napperons,
pour "m’occuper",
me divertir,
comme d’autres font le jardin ou s’intéressent à l’aéronautique
ou collectionnent les cartes postales qui couinent
(je ne juge pas, mais ça m’interpelle),
décalage deux //
et d’autres gens que j’ai croisés, et qui écrivent aussi
mais d’une autre façon
(moins douloureuse peut-être, sont bien chanceux)
écrivent recettes fils,
narration bien cambrée
(romans en "vogue" ?)
techniques et principes d’efficacité,
leurs maisons cimentées
(chez moi les poutres ne tiennent à rien, la toiture est très mal collée)
(très mal collée jécris)
décalage trois ///
et d’autres gens plus éloignées loin au loin loin
qui sont attachés au "support"
très attachés
très "au support"
(mes fadaises sont "insupportables" ?
disparaissent
sans "support" supporté ?)
(sans support supporté jécris)
décalage quatre ////
possible que d’autres décalages existent
(et les petites barres se regroupent ///////, vivent en communauté,
décalage douze, décalage pasfinidecompter,
les petites barres, toutes inclinées dans le même sens, élisent un chef,
puis fomentent une révolution, font du crochet et viennent broder des napperons, là sous mon nez, ces petites barres sont toutes sadiques)
(pour leur prouver qu’elles peuvent toujours courir, elles et leurs cartes postales coincoin, jécris)
même si et par contre

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.