"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[petits dialogues bouchés]

au Zambèze

mercredi 8 mai 2013, par Christine Jeanney

*

*


« – Vous connaissez la nouvelle ?
– Laquelle ?
– On l’a retrouvé.
– Finalement ! Où ça ?
– Le Zambèze.
– Quoi, le fleuve ?
– Non, l’hôtel.
– Et qu’est-ce qu’il y faisait ?
– Rien. Il attendait. Il surveillait l’entrée. Et l’avancée des recherches, sans doute.
– C’est bien lui, ça.
– Tout à fait lui.
– Et maintenant ?
– Maintenant quoi ?
– Maintenant qu’on l’a retrouvé ?
– Il s’ennuie, il tourne en rond. Alors il parle à sa main.
– Tiens !
– Eh oui.
– ... parler à sa main au Zambèze...
– Quel destin ! »

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.