"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

FRICHE

TENTATIVES PONCTUELLES //

[petits dialogues bouchés]

ça penche

vendredi 17 mai 2013, par Christine Jeanney

*

*


« – Je me demande bien à quoi ça sert...
– Et moi donc !
– Oui, et vous aussi. (à voix basse) accessoirement, je me demande bien à quoi vous servez.
– Vous dites ?
– Rien, je dis "et vous aussi, évidemment, je vois bien que vous vous le demandez" !
– C’est perturbant. Pas de notice. Pas de mode d’emploi. Aucune explication.
– Mais ça tient debout.
– Sauf ici.
– Où ça ?
– Là, ça penche.
– Ah oui.
– Ça penche même énormément !
– C’est fragile.
– Mais résistant.
– Et les hélices...
– ... oui, les hélices... avec des pales. Qui tournent. Sur leur axe.
– Ça questionne. La question est...
– Oui, quelle est-elle la question ?
– On la cherche. On se demande. On cherche la question en se la posant.
– On n’en sort pas. Comme si on tournait, sur un axe.... Mais alors, l’hélice, ce serait nous ?...
– Quelle belle métaphore... (in petto) et incidemment, j’ai compris à quoi vous servez.
– Comment ?
– Rien, je me disais juste que je vous aime bien. »

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.