"la vie ça éparpille des fois / ça chélidoine et copeaux / ça bleuit ça noisette" [Maryse Hache / porte mangée 32]

TEXTES

TENTATIVES PONCTUELLES //

[journal du rat]

14-03-2011 para

jeudi 1er novembre 2012, par Christine Jeanney

jour _ mes frères animaux, sommes liés par les poils et squelettes, des chiens, des perroquets hoquètent, des mulots minuscules vivent cachés, mes traces, ma famille ; nous sommes tous non-humains qui rageons et pleurons de rage sans qu’un seul mot dépasse notre pensée alors que l’homme ne se gêne pas pour réduire une baleine à une tige et prétendre que ça n’est que broutille, un cétacé plié en armature de parapluie

nuit _ rêve sans dire, rêve sans formuler, rêve sans ouvrir la bouche, rêve sans parler, alors est-ce un rêve si personne ne l’entend et pourquoi des oreilles si sourdes, dans mon rêve, oreille ne se dit pas, même pas les yeux fermés et yeux est non-sens invisible, qu’est-ce qui reste- ? nuit

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.